23 novembre 2010

Une affaire de chien

En écoutant : Wa ouh ! Wa wa ouh !

J'arrive dans la chambre de F par surprise (le rêve commence dans le coin de sa chambre où je suis accroupie), et je regarde ses notes de physique chimie du lycée pendant qu'il dort, il se réveille donc je lui dit que c'est pas glorieux car c'était franchement limite. Il me dit de venir avec lui mais il va aller prendre son petit déjeuner. Ses parents viennent me dire bonjour naturellement, sans s'étonner que je sois arrivée chez eux sans passer la porte d'entrée. Je veux absolument leur montrer mes nouvelles enceintes dont je suis très fière. Sa mère me montre les changements qu'ils ont fait dans certaines pièces, mais ces pièces sont ma chambre et la salle à manger de chez moi... Je retourne avec F, on commence à chibrer (comme dans tous mes rêves) mais il se fout de ma gueule parce que j'ai mis de la lingerie fine. Je fais la gueule, donc on s'arrête et mÔssieur râle : "j'aime pas quand tu fais la gueule pour rien, tu me saoule et tu sers à rien". Donc je pleure. Une fille de mon lycée arrive, me console et on discute. Je lui raconte qu'il m'humilie toujours et que je ne comprends pas ce qu'il me reproche. Elle va le voir ensuite, parle avec lui mais il s'énerve. Il tape dans le mur et se fait mal. Je vais le plaindre et on se réconcilie

Posté par jessica_ à 07:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Une affaire de chien

    j'ai ri.

    Posté par tartiflette, 27 novembre 2010 à 09:21 | | Répondre
Nouveau commentaire